Blog

Les lumières bleues, ou comment nous devenons aveugles

27 mai 2017

Parmi les nombreux dangers dont on affuble les nouvelles technologies, il y en a un nouveau qui commence à être présenté par les magazines de santé et les chercheurs : trop de lumière bleue pourrait nuire à notre vision.

 

Qu’est-ce que la lumière bleue ?

 

Parmi toutes les couleurs émises par le soleil, il y a la lumière bleue. Cette lumière naturelle est très importante car elle nous permet de réguler les rythmes de nos fonctions biologiques. Par exemple, en fonction de la lumière, vous allez produire plus ou moins d’hormone du sommeil, ce qui explique que vous êtes fatigué le soir quand la nuit tombe.

Mais alors quel est le problème ? Le problème, c’est la lumière bleue artificielle.

Cette lumière bleue est émise par tous les appareils qui peuplent notre quotidien : ordinateur, télévision, smartphones, Kindle et autres. Et des études montrent que 90% des français passent entre 6 et 8h devant ces écrans.

Or, vous ne regardez pas le soleil directement, si ? Et bien les écrans, nous les regardons directement. Nous nous prenons, pendant des heures et des heures, une énorme quantité de lumière bleue, directement.

 

Les conséquences de notre surexposition à la lumière bleue

 

Il y a plusieurs conséquences à cette surexposition à la lumière bleue :

  • Nos rythmes biologiques sont perturbés : notre hormone du sommeil n’est plus sécrétée normalement car nous nous exposons à la lumière bleue, comme s’il n’était pas l’heure de dormir. Par conséquent, on compte de plus en plus d’insomniaques, qui  regardent leurs écrans le soir, au lieu de lire un livre par exemple.

Les insomnies peuvent devenir répétitives, et le sommeil de plus en plus mauvais.

 

  • La santé de nos yeux pourrait baisser : le deuxième risque majeur lié à la lumière bleue pourrait être une perte de vision très lente mais progressive. En effets de plus en plus d’études suggèrent que l’exposition prolongée à la lumière bleue artificielle peut aggraver des maladies oculaires qui mèneraient à la cécité.
    Même si d’autres études doivent être effectuées, mieux vaut prévenir que guérir ! Surtout qu’à l’heure actuelle, on ne sait pas guérir la cécité.

 

Comment vous protéger de la lumière bleue

 

Pour me protéger de la lumière bleue, j’utilise à titre personnel 2 solutions, recommandées par les chercheurs sur le sujet :

  • J’ai installé le logiciel F.Lux sur tous mes ordinateurs. Ce logiciel génial respecte les rythmes biologiques de votre corps, et limite la lumière bleue émise par votre écran en fonction de l’heure de la journée. De cette manière, je suis moins exposé à la lumière bleue. N’hésitez pas à télécharger ce logiciel gratuit, ici : https://justgetflux.com/
  • Je mets des lunettes anti lumière bleue quand je suis devant un écran (sauf mon smartphone). Ces lunettes réduisent mon exposition à la lumière bleue. Si vous en voulez, passez chez votre opticien !

Toutefois, la vraie solution reste de moins regarder les écrans. Concrètement, je ne regarde pas la télévision plus de 2h par jour, et je ne la regarde plus après 20h30. C’est bon pour mes yeux, mais aussi pour mon cerveau. Je fais le choix de lire une heure ou deux tous les soirs, ce qui est bien meilleur pour mes yeux et mon endormissement.

C’est simple : après 20h30, plus de télé, et plus de smartphone (sauf si besoin de téléphoner).

Pour les plus motivés, il existe un système de sticker, que je n’ai pas encore testé, qui se colle sur l’écran d’ordinateur ou de smartphone, et qui réduit drastiquement la lumière bleue : ça s’appelle Reticare.

Vous l’avez compris, si vous voulez maintenir la santé de vos yeux et mieux dormir, évitez les écrans, surtout le soir, et protégez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *